Expression des groupes

Saint-Chéron Avenir et Progrès

La lecture des propos de la liste « Saint-Chéron En Avant » nous conduit à rétablir la vérité sur les affirmations parues dans la Tribune du précédent numéro du Bref :

  • Nous communiquons régulièrement sur les modalités concernant les biodéchets (voir entre autres l’éditorial du maire). La CCDH, qui a la compétence déchets, et le Siredom n’ont pas attendu le 1er janvier de cette année pour développer le compostage et mettre gratuitement à la disposition des Saint-Chéronnais les équipements nécessaires (composteurs distribués depuis 3 ans). La réflexion se poursuit pour les logements où le compostage est difficile avec la mise en place en 2025 d’une collecte avec les ordures ménagères dans des sacs identifiés « biodéchets ».
  • La communication sur les travaux est faite régulièrement dans le bulletin municipal et la commission travaux se réunit au moins une fois par an.
  • Concernant les problèmes liés au ruissellement sur le secteur de la Petite Beauce, les travaux réalisés ou en cours sont suivis par les services de la Mairie et le maire et ses adjoints sont les interlocuteurs du Département. S’attribuer les initiatives des autres est peut-être une nouvelle forme de communication…
  • Enfin, on peut s’interroger sur la demande récurrente de communication des dates de réunion du Conseil Municipal alors que ces dates sont fixées en fonction des besoins. Il faut préciser que les membres de « Saint-Chéron En Avant » brillent par leur absence à l’ensemble des réunions et ne participent pas à la vie municipale.

Ensemble pour Saint-Chéron

Second souffle pour les jumelages !

Les jumelages, pendant plus de trente ans, ont permis à beaucoup de jeunes Français de voyager et de connaître d’autres cultures.

Or, l’époque et les gens ont changé dans une société encore plus libérale et plus centrée sur elle-même.

Ce projet municipal doit s’inscrire davantage dans une perspective plus européenne en facilitant l’information, les échanges entre les citoyens des différents pays. Pour le redynamiser, nous proposons de :

  • Créer une commission extra-municipale sur l’Europe, un groupe de pilotage/de travail
  • Jumeler les écoles de chaque commune cosignataire (école de musique…),
  • Impulser un partenariat avec un double et réel engagement européen entre différentes associations, collectivités, partenaires et habitants…
  • Elargir ‘’Erasmus+’’ aux aînés, seniors (partage de connaissances entre générations…),
  • Envisager un autre jumelage avec un pays favorable à l’Europe comme l’Allemagne,
  • Organiser des réunions publiques avec des élus, les associations des communes environnantes jumelées afin de recueillir leurs témoignages et conseils.

Le principe de base veut que le projet de jumelage soit décidé par le Conseil Municipal et placé sous la responsabilité de l’exécutif municipal.

Cependant, les élus ne sont pas seuls à porter ce projet. Nous devons aider les citoyens à se l’approprier afin de l’ancrer dans la réalité locale.

La municipalité doit convaincre tous les acteurs locaux et tous les Saint-Chéronnais-e-s d’être parties prenantes de son accomplissement par le biais des associations et organisations sportives, culturelles et sociales.

Saint-Chéron En Avant !

Le Maire : « Saint-Chéron en Avant ! » :
1) Ne supervise pas la refonte correcte de la canalisation des eaux pluviales de la route de la Petite Beauce, dont le busage et le drainage n’ont été que partiellement réalisés par le CG 91. 1) Rappelle que l’objectif initial de ces travaux était d’éviter les inondations des maisons jouxtant la route de la Petite Beauce, en recréant le flux d’écoulement initial, sans créer un bouchon comme actuellement.
2) Réalise des travaux en dépit du bon sens et sans tenir compte des vrais besoins des administrés, par exemple : Fontaine inutilisée, Sens unique de la rue Gabreau  et Sans issue de la rue de la Chênaie. 2) A signalé en CM son opposition à ces dépenses de travaux couteux et inutiles, générant des problèmes d’INSECURITE.
3) N’a pas évalué toutes les conséquences de la fermeture du local de la gare, qui permettait aux élèves en attente de leurs bus scolaires, de s’abriter en cas de pluie. 3) Prendrait en compte les vrais besoins de nos élèves prenant les bus scolaires à la gare, en cas de mauvaise météo.
4) N’a pas anticipé la recherche d’un médecin dès que la date de départ en retraite était connue.4) Aurait anticipé la recherche d’un médecin, bien avant son départ en retraite.

En définitive, « Saint-Chéron En Avant ! » gérerait notre commune différemment, avec davantage d’actions, uniquement orientées dans le seul intérêt du bien commun.

Contact :  andre.lever@wanadoo.fr